NIN (A.)


NIN (A.)
NIN (A.)

NIN ANAÏS (1903-1977)

Née à Neuilly-sur-Seine, Anaïs Nin, pendant toute son enfance, suit son père, le fameux pianiste et compositeur Joaquín Nin, dans ses tournées à travers le monde. Très jeune, elle est ainsi plongée dans l’univers artistique cosmopolite qui sera le sien toute sa vie. Il n’y a pas un écrivain, pas un artiste des deux côtés de l’Atlantique qu’elle n’ait fréquenté et sur lequel elle n’ait porté son jugement acéré. Elle était aussi très liée avec les psychanalystes Otto Rank et René Allendy. Après un essai sur Lawrence, D. H. Lawrence, an Unprofessional Study , dont elle et ses amis subissent alors l’influence, Anaïs Nin préface, en 1934, la première édition du Tropique du Cancer de Henry Miller, qui fut son ami. Elle publie un poème en prose, La Maison de l’inceste (House of Incest , 1936), plusieurs romans, Un hiver d’artifice (Winter of Artifice , 1939), Les Miroirs dans le jardin (Ladders to Fire , 1946), Les Enfants de l’albatros (Children of the Albatross , 1947), Une espionne dans la maison de l’amour (A Spy in the House of Love , 1954), Le Roman du futur (Novel of the Future , 1969), etc. Mais c’est surtout son Journal qui constitue son œuvre essentielle. Œuvre monumentale, non seulement par sa qualité, mais aussi par son volume, ce journal compte plus de quinze mille pages, impossibles à publier dans leur ensemble, notamment parce qu’elles touchent de trop près à la vie privée de nombreux contemporains: seuls des extraits ont été publiés. Il n’est pas seulement une révélation sur la vie des «vagabonds de l’esprit» qui hantaient les deux rives de l’Atlantique pendant l’entre-deux-guerres. Comme Henry Miller, mais dans des teintes plus douces, plus nuancées, plus lyriques aussi, c’est à une recherche angoissée de son identité que se livre Anaïs Nin. Commencée en 1966, la publication du Journal s’achève en 1980. D’autres volumes, concernant les années 1914-1927, paraîtront entre 1978 et 1983.

Son œuvre romanesque est largement autobiographique, et se démarque à peine de son Journal . «Mon discours dans mon journal est naturel, écrit-elle, ce que je produis ailleurs est un condensé, le mythe, le poème.» Chacun de ses romans est centré, comme le journal, sur un personnage féminin en quête de son identité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • NIN — bezeichnet: Nin, Gemeinde an der Adria in Kroatien Nin ist der Nachname folgender Personen: Anaïs Nin, französische Schriftstellerin Andreu Nin, spanischer Revolutionär Gregor von Nin, kroatischer Bischof, siehe Liste der Bischöfe von Nin Khadja… …   Deutsch Wikipedia

  • Nin — Nin …   Deutsch Wikipedia

  • Nin — may refer to: Nine Inch Nails, an American industrial rock band NIN (magazine), a Serbian political magazine NIN (cuneiform), the Sumerian sign for lady NIN (gene), a human gene Nion or Nin, a letter in the Ogham alphabet National identification… …   Wikipedia

  • NIN — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • Nin — (de «ni», con influencia de «non»; ant.) conj. *Ni. * * * nin. (De ni, con infl. de non1). conj. desus. ni …   Enciclopedia Universal

  • nin — [Fr. ne in.] Not in. [Obs.] Chaucer. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • NIN — может означать: клинописный знак NIN группу Nine Inch Nails …   Википедия

  • Nin — Nom porté dans les Pyrénées Atlantiques, mais aussi dans les Pyrénées Orientales et dans l Aude. Deux possibilités : soit le catalan ou l occitan nin (= petit enfant), soit une aphérèse de Joanin, diminutif de Joan (= Jean) …   Noms de famille

  • Nin — /nin/, n. Anaïs /euh nuy euhs/, 1903 77, U.S. novelist and diarist. * * * …   Universalium

  • Nin — (Anaïs) (1903 1977) écrivain américain. Liée aux Américains de Paris (H. Miller, notam.), elle a écrit des romans autobiographiques et un Journal …   Encyclopédie Universelle